Le Temps des Arbres

Voir le Film

Organiser une Projection

Sur les coteaux du Gers, Jack est un pionnier

Téléspectateurs sur France 5

Vues sur Facebook

On dit souvent que le chien est le meilleur ami de l’homme. Et si, en réalité notre plus fidèle compagnon était un végétal? Que serait devenu Sapiens, si l’arbre ce géant de l’espace et du temps ne lavait pas abrité, chauffé, éclairé? Dans sa course, lHumanité semble avoir oublié tout ce qu’elle doit à ce géant immobile.

Ce film nous invite à renouer avec cet ami aussi génial que généreux et à nous inspirer des parcours de vie  d’enseignantes, de médecins, d’éleveurs, de constructeurs ou de vignerons qui ont mis l’arbre au coeur de leurs vies et de leurs métiers.  

Ce chef d’orchestre du vivant, ce modèle absolu de l’économie circulaire et du principe de résilience pourrait bien être notre meilleur partenaire pour faire pousser l’espoir d’un avenir désirable. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du documentaire à la réalité.

« Je m’appelle Marie-France Barrier. Alias Marie-Branche ! 

 C’est lors de l’écriture de mon dernier film «  LE TEMPS DES ARBRES  » que sont nées l’idée et l’évidence du projet d’association Des Enfants et des Arbres.

 En tant que maman, citoyenne et réalisatrice depuis longtemps engagée aux côtés des acteurs de la transition agro-écologique ( Le champ des possibles), j’éprouve aujourd’hui le besoin de passer de l’autre côté de la caméra et de m’investir plus concrètement dans le changement de paradigme incarné par les personnages de mes films.

 

Il est temps pour moi d’aligner pleinement pensées, paroles et actes et d’enraciner mes documentaires dans la réalité. 

 Dans le Temps des Arbres, il est dit que « 25 000 km de haies doivent être plantés chaque année d’ici 2050 pour atteindre les accords de Paris, aujourdhui seulement 3000 km sont recréés lorsque 11 000 continuent d’être arrachés annuellement « .  

 

 Cette phrase de commentaire continue de résonner en moi. Comment combler ce fossé qui nous sépare de nos objectifs? Comment aider celles et ceux qui sur les territoires oeuvrent pour que larbre-hors-la forêt, larbre champêtre revienne dans nos paysages?  Comment massifier leurs actions et  initier une dynamique  où chacun se sent en mesure de participer à ce défi commun ?   Impliquer la société civile par le biais des enfants et des écoles m’est apparu comme  l’une des réponses à explorer, à tenter.

 Je rêve que ce film soit la bande-annonce dune histoire réaliste et optimiste que nous pourrions écrire tous ensemble. La voie a été tracée par des pionniers, nous navons quà nous y engager. 

 J’espère que Le Temps des Arbres  vous donnera envie de grimper aux arbres, de faire la sieste sous les frondaisons, de construire des cabanes dans les sous-bois, mais aussi qu’il éveillera en vous l’envie de vous mettre en mouvement, de rejoindre le mouvement  pour qu’ensemble nous relevions ce défi commun : offrir un avenir souhaitable et désirable à nos enfants. « 

 

 

 

 

 

 

Des Enfants et Des Arbres

Pour que pousse un avenir fertile et résilient.

Rejoignez-nous